Les enfants centrafricains retrouvés

Communiqués - 11/08/2016

COMMUNIQUE N° 004COM/AMB/GE

L’Ambassade de la République Centrafricaine accréditée en Guinée Equatoriale a le plaisir d’informer la communauté centrafricaine résidant en Guinée Equatoriale, que les trois enfants centrafricains retenus contre leur gré depuis quatre années en Guinée Equatoriale ont pu être récupérés et remis à leur mère lors de la cérémonie officielle organisée le mardi 9 Août 2016 au Ministère de la Sécurité Nationale à Malabo. Au nom du Gouvernement Centrafricain, nous adressons nos vifs remerciements au Ministère de la Sécurité Nationale qui a déployé, dans un bref délai, tous les moyens nécessaires pour retrouver les enfants recherchés. Nous remercions également nos compatriotes pour leurs témoignages et assistance multiforme qui ont contribué au dénouement heureux de cette tragique affaire.

Le Président de la République, Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA, en marge de sa participation à la session extraordinaire de la conférence des Chefs d’Etat de la CEMAC du 30 juillet 2016, avait reçu toute la famille à Malabo en lui mettant à disposition les frais de transport pour leur retour à Bangui.  Le Chef de l’Etat a fermement condamné cette traite de mineurs et a immédiatement instruit Charles Armel DOUBANE, le Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Centrafricains de l’Etranger, de s’assurer de la poursuite des investigations afin d’identifier les membres présumés de ce réseau de traite d’êtres humains pour les condamner. 

L’Ambassade de la République Centrafricaine en Guinée Equatoriale sollicite le concours express de toutes les personnes résidant en Guinée Equatoriale pour dénoncer toute traite d’êtres humains dont elles auraient connaissance et invite celles désireuses d’adopter des enfants depuis la République Centrafricaine, de se rendre à l’Ambassade pour disposer des procédures légales en vigueur. Nous invitons les familles qui auraient été induites en erreur ou qui par ignorance, s’occuperaient d’enfants adoptés de façon illégale, de nous contacter le plus rapidement possible pour nous permettre de les accompagner à régulariser leurs situations.

Toute personne informée du présent communiqué est priée d’en faire une large diffusion.

Fait à Malabo, le 11 Août 2013                                                                                         

L’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire   

Christelle SAPPOT